Tout savoir sur la lubrification vaginale

lubrification vaginale

L’excitation sexuelle chez la gent féminine déclenche une réponse physique : la lubrification vaginale. Ce liquide clair forme une enveloppe visqueuse sur la muqueuse vaginale. Mais, d’où est-ce qu’elle provient ? La lubrification vaginale provient de l’intérieur du vagin et se libère pendant la vasocongestion. Gros plan sur la lubrification vaginale !

Le rôle de la lubrification vaginale

De prime abord, le rôle de la lubrification vaginale est de faciliter la procréation. Pour ce faire, elle alcalinise le vagin, qui est généralement acidité. À titre d’information, à la base, le vagin n’est pas un terrain favorable pour accueillir les spermatozoïdes. Ainsi, grâce à la lubrification vaginale, le pH vaginal connaît une modification et favorise la survie ainsi que le déplacement des spermatozoïdes pour atteindre l’ovule.

En outre, la lubrification vaginale joue également un rôle essentiel dans l’augmentation du plaisir tactile chez les femmes ainsi que leur sensualité. En couvrant les parois vaginales, ce liquide clair rend plus confortable et plus excitant la pénétration et le glissement du sexe, ou d’un sex-toy. Ce faisant, il réduit également les frottements durant le mouvement de va-et-vient.

En revanche, l’insuffisance de la lubrification vaginale rend désagréable et douloureuse la pénétration, aussi bien pour la femme que pour l’homme. D’ailleurs, dans certaines situations, cela cause des irritations, voire même des déchirures sur les tissus vaginaux.

Les éléments influant sur la production de la lubrification vaginale

La quantité du fluide sécrété, surabondance ou insuffisance, est influencée par plusieurs paramètres, variant d’une femme à une autre. À titre d’exemple, on peut citer les changements hormonaux durant la grossesse, la ménopause ou l’allaitement. Certains médicaments influent aussi sur le volume de liquide produit par le corps féminin. À ces principaux paramètres s’ajoutent également d’autres origines : mauvaise hygiène intime, infections, ITS, etc.

Hormis les facteurs d’ordre physique, l’état d’esprit des femmes durant les rapprochements sexuels a aussi des influences sur la lubrification vaginale. Idem pour leur vécu psychologique. D’autres raisons influent également sur la quantité de ce liquide : crainte d’avoir mal, peur du jugement de l’autre, manque d’estime de soi et d’intimité, etc.

Important : la lubrification vaginale n’est pas obligatoirement égale au désir. En effet, une femme peut être excitée, sans pour autant tester cette réaction physique.

La quantité normale de liquide vaginal produit par une femme

Il est important de souligner que le temps nécessaire pour monter l’excitation chez une personne varie beaucoup, et le volume du liquide vaginal n’est pas un signe représentatif du niveau d’excitation chez une femme. Par conséquent, aucun volume normal n’existe pour le cas des fluides vaginaux. Toutefois, quand la pénétration se fait sans douleur, confortable et agréable, la quantité est donc suffisante.

Dans le cas d’une pénétration douloureuse, pourquoi ne pas utiliser un lubrifiant pour faire monter le désir et le niveau d’excitation ? Toutefois, la meilleure solution pour augmenter le niveau d’excitation est de prendre le temps de se questionner sur le contexte du rapport sexuel. Est-ce le bon moment pour faire l’amour ? La stimulation était-elle suffisante, agréable et adéquate ?