Premier rapport sexuel: âge et appréhension

Premier rapport sexuel

Les parents se posent mille et une questions par rapport à la vie de leurs enfants, dont la plus importante reste : l’ont-ils déjà fait l’amour ? Les parents doivent-ils leur poser la question ? Ce n’est jamais une bonne idée ! En effet, pour parler de sexualité aux enfants, il faut commencer au moment de la puberté. Pour aider les parents tourmentés par cette question, et les jeunes en quête de réponse, allons maintenant répondre à cette question : quel est l’âge idéal pour le premier rapport sexuel ?

Quel âge pour le premier rapport sexuel ?

Certes, actuellement, avec l’avancée de la technologie permettant aux jeunes un libre accès à la pornographie, l’âge moyen pour faire l’amour a stagné depuis presque 30 ans. Ainsi, l’âge moyen pour le premier rapport sexuel reste 17 ans pour les garçons, alors qu’il est de 17 ans ½ pour les filles. Autrement dit, 50% des jeunes s’aventurent dans la vie sexuelle entre 15 ans à 18 ans.

Quid de l’âge du partenaire de la 1ère fois ? Bien évidemment, l’âge n’est pas forcément le même. En effet, depuis toujours jusqu’à maintenant, les filles ont un petit penchant sur les garçons plus âgés, d’une différence de 2 à 3 ans. Pourquoi ? Car, ces garçons sont « soi-disant » plus expérimentés.

Pour rassurer les parents et les retardataires, une fille sur 4 perde leur virginité à l’âge de 18 à 19 ans. Sur le même intervalle d’âge, 1 garçon sur 5 n’a pas encore fait l’amour. D’ailleurs, saviez-vous, 5% des hommes n’ont pas eu de rapports sexuels à 30 ans, contre 3% chez les femmes ?

Où se passe le premier rapport sexuel des jeunes ? Dans 70% des situations, la première fois passe à la maison de l’un des partenaires. Désormais, les jeunes sont à la recherche de confort, et ne font plus l’amour dans la nature, ou les voitures.

Quelle est l’appréhension des jeunes pour leur 1ère fois ?

À l’inverse des filles, les garçons restent cool et relaxés ! Pourquoi ? Car, contrairement aux garçons, les filles ont la crainte de la tromperie et d’éprouver une certaine douleur. Certes, la première fois n’est jamais tout rose pour les filles, mais il s’agit d’une simple douleur, comme une égratignure profonde pouvant causer un léger saignement. Mais, ce n’est pas universel, la défloration peut être sans saignement et non douloureuse.

Les jeunes sont-ils amoureux de leur partenaire ? La tradition continue de génération en génération, car les filles sont toujours amoureuses de leur partenaire. En effet, 6 filles sur 10 relient l’acte aux sentiments. Elles jugent ce premier rapport sexuel, comme le début d’une belle aventure, une relation amoureuse. Quant aux garçons, le désir et la curiosité passent avant l’amour pour 6 garçons sur 10. Pour eux, passer à l’acte est une envie de se prouver à soi et aux autres garçons sa virilité. Bref, comme dans toutes les générations : les filles ne rêvent que d’amour, alors que les garçons ne pensent qu’au sexe…